top of page

Méditation de pleine conscience & Art Thérapie

La méditation est un élément central de mes accompagnements en art thérapie. La préparation et le temps de méditation sont essentiels pour permettre à la personne d’être dans l’instant présent, de se connecter à ses sensations corporelles, de lâcher le mental et si possible d’être dans l’ouverture du cœur.

Je continue à me former et surtout à pratiquer moi-même pour mettre les personnes dans les meilleures conditions possibles.


Mener une bonne méditation en pleine conscience est exigeante en qualité de présence, de silence et sur la justesse des mots.

Graf Durckheim évoque magnifiquement les bienfaits de la méditation :


« La concentration c’est donner au moi un os à ronger. Mais ce qu’on lui donne à ronger commence à ronger le moi. Et c’est alors que la concentration peut devenir méditation. Dans cette phase de méditation, je ne fais plus rien.


Dans la phase de concentration, je respire ; dans la phase de méditation je suis respiré.


Dans le silence du moi, s’éveille la voix de la profondeur. L’exercice de la méditation est une éducation à entendre, à être à l’écoute.

Entendre parfois jusqu’à l’état de contemplation qui représente la 3eme phase possible…Pour le moi il n’y a plus rien mais pour l’œil essentiel, il y a tout.

Le regard détaché n’est pas à confondre avec le regard distant de certaines personnes. Le regard détaché déchire le lien du moi qui a peur, du moi qui a une prétention, du moi qui veut sauver quelque chose. Dans ce regard s’exprime la profondeur de l’intériorité.

Si on commence à sentir la peau, la nuque, le dos commence à disparaître ce qui nous sépare de ce qui nous entoure. Il y cette possibilité de gouter l’intérieur de nous-mêmes, de sentir l’intérieur, de se mettre à l’écoute de l’intérieur.

Ce regard permet d’avoir une vision de ce qui se passe à l’intérieur : sensations, émotions et aussi des pensées.

Le but de la méditation sera toujours la transparence de l’être humain pour la transcendance qui est présente dans le tréfonds de notre être. La voie initiatique est toujours l’effort de l’homme pour se débarrasser d’un voile qui l’empêche de voir et de sentir sa vérité authentique, sa vérité essentielle.[2] »


D’autres thérapies psychocorporelles utilisent la méditation et le souffle pour améliorer le flux d’énergie dans le corps.


Permettre à la personne d’être là ici et maintenant, concentrée sur sa création et en étant reliée à son corps est un axe fort de ma pratique.

La combinaison de la méditation et de l’art thérapie offrent des bénéfices supplémentaires en permettant aux individus de se connecter à leurs émotions et à leur corps tout en apprenant à les gérer de manière plus efficace grâce à la méditation. Cela peut aider à réduire les symptômes de troubles mentaux tels que la dépression et l'anxiété, et améliorer la santé globale de la personne.

[2]Le Centre de l'être Karlfried Graf Dürckheim





21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page